Home » Actualité » Selfie made man

Selfie made man

 

La presse américaine suivie en France par les réseaux sociaux se sont émus de tweets envoyés par des journalistes accompagnant François Hollande dans son voyage aux Etats-Unis. En effet, certains se sont pris en photo devant le pupitre du porte parole américain, ou encore en selfie*, dans le salon ovale.  Beaucoup se sont offusqués d'un tel comportement, jugé digne d'une colonie de vacances. Le vrai cliché, n'est-ce pas cette forme convenue d'indignation ?

En soi, la première chose qui peut choquer dans cette histoire, c'est la mode des selfies. Alors, si on est choqué par les selfies des journalistes à Washington, on doit en tout être logique être choqué par les réseaux sociaux, lieu par excellence du moi et de ce que l'on appelle l'extimité. Donc dans ce cas-là il faut arrêter d'être sur Facebook et sur Twitter. 

Personnellement cette histoire me fait vraiment sourire, et je trouve malhonnête intellectuellement de tomber à bras raccourcis sur ces journalistes. C'eut été choquant s'il n'y avait eu que des selfies dans leur tweets, mais ces tweets rigolos sont perdus au milieu des dizaine de tweeds retraçant le voyage présidentiel. Et franchement, est-ce que nous n'aurions pas fait la même chose à leur place ? Vous êtes dans le salon ovale, cela n'arrive sans doute qu'une fois dans une vie, et vous ne prenez pas de photo ? Arrêtons l'hypocrisie ! Peut-être que se cache derrière une forme de jalousie. On aurait bien aimé être à leur place, et on les admire d'avoir osé. 

On avait avant le self made man, a-t-on désormais le selfie made man ? Le selfie qui permet  à l'homme d'exister ? En tout cas il fait le buzz, et il me semble que les selfies des journalistes français sont beaucoup moins ridicules que ceux fait par des adolescents américains avec notre président. Ces journalistes ont donc apporté un peu d'air frais dans cette visite guindée, ils nous ont fait sourire. Finalement n'est pas ce dont nous avons besoin ? Arrêter de se prendre au sérieux un instant pour rigoler un peu, au milieu des mauvaises nouvelles et de la morosité ambiante. Il me semble que c'est vraiment ce que les gens attendent, sinon on n'en parlerait pas autant.

Oui aux blagounettes, aux photos marrantes, même si elles sont égocentriques, elles nous font quand même sourire. Selfie partagé, à moitié pardonné ?

Sylvie

* autoportrait pris à bout de bras avec son appareil photo ou son smartphone

2 Responses to “Selfie made man”

  1. Je ne vois pas de raison de s'offusquer d'autant que, comme tu le dis, c'est monnaie courante sur les réseaux sociaux. Bravo pour ton blog !!

  2. Merci de ce passage, et bravo aussi pour le tien :-)

Leave a Reply